Pour quels publics

L’approche proposée intéresse d’abord des publics pour lesquels la parole est un enjeu vital : en temps d’apprentissage, les enfants, enfermée, les prisonniers, comme moyen de retisser du lien social, les publics économiquement fragiles et les personnes âgées, comme moyen de désenclavement et de revalorisation de soi, les personnes atteintes d’un handicap.

Depuis plus de 5 ans, Zoé Jadoul travaille régulièrement avec ces publics, en essayant de les faire se rencontrer, se croiser, se parler.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hide Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :