Jour : 16 janvier 2018

1.Le schéma de base

 

Il s’agit de présenter le stage ou l’atelier comme la fabrique d’une radio : nom et identité, jingle, logo, rubricage, habillage sonore … Les participants vont créer leur radio, avec leurs émissions, leurs musiques, leur identité.

En cas d’atelier ou de stage « court », cette « radio » comprendra une seule émission, voir une seule capsule d’une dizaine de minutes pour un stage « week-end ».

Le choix des contenus se fait avec les participants : leurs contraintes (parole difficile pour les personnes handicapées, impossibilité de sortir pour les prisonniers, etc.) sont sources de créativité. A chaque problème sa solution. Ainsi, en prison, nous avons imaginé des interviews (je prisonnier dans le rôle du journaliste) par personne interposée.

C’est avec les participants que l’on imagine rubriques, choix des thèmes, choix des invités, choix des chansons (à créer, souvent), choix musicaux …et si possible une ou deux sortie pour des interviews sur le terrain ou des micro-trottoir.

Ce schéma est adapté en fonction de la durée du stage ou de l’atelier et du public.